Afrique du Sud : Les employés d’Arcelor Mittal s’opposent à la fermeture de leur usine

0
147

Une manifestation a eu lieu la semaine dernière à Saldanha en Afrique du Sud pour dire non à la fin de cette industrie de l’acier.

L’on l’a appris de TV Monde, Arcelor Mittal, deuxième fabricant européen d’acier, a décidé de mettre la clé sous le paillasson en début 2020 dans son usine de Saldanha en Afrique du Sud. Une usine qui emploie 900 personnes, selon des informations vérifiées par l’agence française de presse (Afp). Selon la même source, l’aciérie de Saldanha compte 400 salariés à plein temps et 500 contractuels.

Raison de la fermeture, la chute des cours de l’acier qui a réduit “substantiellement”. “Besoin de travailler”, “On ne peut pas payer les frais de scolarité avec du poisson”, pouvait-on lire sur des pancartes brandies par les salariés venus manifester devant l’usine jeudi.

“Nous disons au gouvernement de venir à la table des discussions, parce qu’actuellement il y a seulement un dialogue entre le ministre (de l’Industrie) Ebrahim Patel et ArcelorMittal. Mais le principal actionnaire est la communauté qui est exclue”, a estimé Sammy Claassen, représentant d’une organisation de défense des habitants de la région.

Selon lui, la fermeture de l’usine va se traduire par la perte totale de quelque 4.000 emplois, car de nombreux sous-traitants vont être affectés. “Ce sera la misère absolue”, alors qu'”on a déjà un problème de chômage à Saldanha”, a déploré M. Claassen auprès de l’AFP.

La ville avait déjà été gravement affectée par la fermeture de pêcheries au début des années 1990 et s’était battue pour l’installation de l’usine Arcelor Mittal.

Source : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici