Banque : Une Camerounaise, Gwendoline Abunaw à la tête d’Ecobank locale

0
614

C’est fort d’une longue expérience dans la finance que la jeune femme a été nommée le 27 avril 2017 Directeur général d’Ecobank Cameroun.

Gwendoline Abunaw est la nouvelle directrice générale d’Ecobank. C’est par un tweet que Rebecca Enonchong informe les internautes le 27 avril 2017. La jeune femme arrive au top de sa carrière après avoir gravi tous les échelons. En 1998, Gwendoline obtient un Bachelor of science (Bsc) en banque et finance à l’Université de Buea dans le Sud-Ouest Cameroun. Par la suite, c’est au sein de la London Metropolitan University en Angleterre qu’elle décroche en 2003 un MBA en finance ainsi que le prix Barclay’s Bank.

Gwendoline Abunaw débute sa vie professionnelle en août 1998 comme analyste de l’information au département administration – crédit à la Standard Chartered Bank du Cameroun. Elle y reste jusqu’en août 2001. De retour de Londres en 2003, elle intègre Ecobank Cameroun pour la première fois en qualité de gestionnaire des comptes au sein du Département des grandes entreprises et ce pour une année.

En 2004, la Citibank lui ouvre les portes pour continuer son cursus de gestionnaire de comptes. C’est à force de travail et de détermination, qu’elle gravit les échelons et devient gestionnaire des comptes senior. Elle y exerce jusqu’en janvier 2011. En février 2011, elle rejoint à nouveau Ecobank Cameroun cette fois-ci comme Directrice des grandes entreprises.

Gwendoline Abunaw est nommée administratrice au Conseil d’administration d’Ecobank Cameroun en mai 2014 et confirmée en tant que directrice de grande Entreprise pour le Cameroun et la zone Cemac. Ce riche parcours de financier est récompensé en juillet 2015 par sa promulgation en tant que directrice générale adjointe d’Ecobank Cameroun. Moins de deux ans plus tard, Gwendoline Abunaw prend la tête de l’institution dans son pays, souligne le site internet Le Journal du Cameroun.

Dividendes

Ecobank Transnational Incorporated (ETI), la maison mère du groupe bancaire Ecobank, établissement bancaire basé à Lomé au Togo paie à ses actionnaires depuis vendredi dernier 28 avril 2017, un faible dividende de 1,203 FCFA (environ 0,0019 dollar) au titre de l’exercice 2016. Rapporté

au montant total des actions de ETI, cela correspond à un dividende net global de 1,460 milliard FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar).

Depuis le démarrage des activités de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) en 1998, c’est la première fois qu’une société cotée paie un tel montant de dividende net par action. Beaucoup sont les investisseurs qui regrettent d’avoir misé sur cette valeur lors de l’augmentation par cinq du capital de la banque à travers une offre publique de vente (OPV) d’actions en 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici