Basket-Ball : Un Africain Nigérian d’origine recordman des contrats en NBA

0
226

Giannis Antetokounmpo a décidé de rester fidèle aux Bucks. Le Grec a officialisé ce mardi sa décision de signer une extension de contrat de cinq ans, contre 228 millions de dollars ( soit plus de 150 milliards de FCFA), ce qui en fait le plus gros contrat de l’histoire de la ligue. Le Greek Freak reste donc dans le Wisconsin malgré la possibilité d’être agent libre en 2021.

Agent libre lors de l’été 2021, le “Greek Freak” était ardemment désiré par de nombreuses franchises prêtes à l’accueillir à bras ouverts (Dallas, Miami, Golden State ou encore Toronto avaient été citées). Mais au lieu de cela, il a paraphé le plus gros contrat de l’histoire de la NBA, le “supermax” à hauteur de 228 millions de dollars sur cinq ans grâce à son palmarès individuel déjà largement fourni à seulement 26 ans. Il touchera jusqu’à 51,9 millions de dollars lors de la saison 2025-2026, sur laquelle il dispose toutefois d’une option pour devenir libre.

“C’est mon foyer, ma ville, a réagi l’intérieur. Je suis béni de pouvoir être un joueur des Milwaukee Bucks pour les cinq prochaines années. Faisons que ces années comptent.” En 2018 déjà, Antetokounmpo s’imaginait un destin au long terme avec Milwaukee, prenant en exemple des références du basket n’ayant évolué que pour une seule franchise toute leur carrière. “Kobe l’a fait. Tim Duncan l’a fait. Dirk Nowitzki l’a fait. Je veux faire partie de ces joueurs qui restent pour la ville, et qui jouent pour cette ville pendant 20 ans.”

Le double MVP en titre de la ligue, également élu meilleur défenseur la saison dernière, va désormais tenter d’imiter ces légendes en portant sa franchise jusqu’au titre NBA. Leader de la conférence Est après une saison régulière 2019-2020 de toute beauté, la formation du coach Mike Budenholzer avait buté en demi-finale de conférence dans la bulle d’Orlando contre le Miami Heat, futur finaliste. L’histoire serait belle tant son lien avec les Bucks est fort, et à une époque où les super-teams se font bien plus légion que la fidélité à un seul maillot.

Giannis est de père et de mère nigérians, Charles et Veronica Adetokunbo ont déménagé de Lagos en Grèce en 1991 dans l’espoir d’un avenir meilleur pour eux-mêmes et leur famille après avoir eu du mal à trouver un emploi. Les Adetokunbo eurent quatre autres fils, tous nés en Grèce, dont Giannis le 6 décembre 1994. (Antetokounmpo devint le nom de famille de Giannis après avoir été orthographié de cette manière sur son passeport grec au lieu de son nom de naissance, Adetokunbo). Adetokunbo est un nom de famille d’origine Yoruba et signifiant “le roi / la couronne / la royauté d’outre-mer” ou “le roi / la couronne / la royauté d’un pays étranger”.

Antetokounmpo a grandi dans la culture grecque, apprenant la langue, allant à l’école et finissant par commencer à jouer au basket-ball à l’âge de 7 ans. Mais lorsqu’il était chez lui avec sa famille, il a appris et vécu à la manière nigériane.

Sources : Eurosport, Wikipedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici