Cameroun : Armand Claude Abanda et les décisions de Yaoundé

0
199

Par Repères

Le monde entier est contraint à restreindre ses mouvements humains avec l’avènement du Covid-19. Quelles sont les dispositions prises à l’IAI par rapport aux nouvelles exigences ?

Je suis totalement solidaire des décisions gouvernementales notamment celles qui consistent à fermer les écoles et encourager les entreprises et institutions à opter pour le télétravail. Ce n’est qu’en couplant ces deux mesures que l’impact sur l’épidémie sera vraiment significatif. Maintenant qu’élèves et étudiants sont en sécurité à la maison, une adoption massive de télétravail dans les entreprises est nécessaire pour réduire la courbe épidémique. Notre institution s’adapte naturellement à cette forme de travail qui ne lui est pas du tout étrangère.

Depuis plus de 20 ans, l’IAI a formé une vingtaine de promotions d’ingénieurs en génie logiciel et en réseaux, en formation initiale. Et en formation continue en plus des formations Dacsi, entre autres. Nous avons nos deux projets phares (Opération 100 000 Femmes et MIJEF 2035) qui ont permis à date de former 204 000 personnes. La vulgarisation des TIC au Cameroun a été notre raison d’être depuis la création et nous continuerons de nous concentrer sur les plus marginalisés, sur ceux qui n’ont pas accès à la technologie ou qui ne bénéficient pas d’un environnement favorable.

Il y a-t-il quand même eu des conséquences sur les activités de votre institution ?

Nos activités ont connu un ralentissement considérable car le coeur de notre métier demande la mobilisation et la présence des apprenants (formation initiale et formation continue). Télétravail et cours à distance ont été nos solutions de repli afin d’assurer le suivi des étudiants et la continuité pédagogique, malgré la mise en pause de la vie estudiantine qui structure le quotidien sur nos campus. Notre priorité est de veiller à la  santé et à la sécurité de nos collaborateurs, professeurs, étudiants et celle de nos partenaires. Notre personnel est en situation de télétravail. Les seules activités maintenues sur sites sont celles des responsables de la Continuité d’activités.

Le recours au télétravail est privilégié. Afin de protéger au mieux nos étudiants, notre personnel, et de tenir compte de l’évolution de l’épidémie de Covid-19, l’IAI Cameroun a adopté une démarche de protection, de sécurité et de pragmatisme : l’accompagnement des équipes pédagogiques dans la mise en œuvre de l’enseignement à distance (accès aux plateformes numériques, outils disponibles,  formation, hotline…) ; la conduite des examens nécessitant des adaptations : report et/ou organisation distancielle ; les soutenances : les présidents du jury et les candidats devront être présents physiquement en respectant les mesures-barrières, et les autres en visioconférence.

Qu’en est-il des examens et des stages ?

Examens et rattrapages auront également lieu mais à distance. L’administration a prévu de mettre en place les meilleures façons d’évaluer les compétences acquises soit par des oraux en visioconférence soit par des travaux à faire depuis chez soi. Il n’est pas question que cette situation remette en cause la diplomation de nos étudiants. En ce qui concerne les stages, ils seront évidemment à l’arrêt pour ne pas faire courir de risques à nos étudiants. C’est la seule activité qui ne puisse être digitalisée. Nous verrons avec les entreprises comment, dans la mesure du possible, prendre les étudiants en stage en décalant le démarrage et/ou en raccourcissant la période. C’est important de maintenir les stages puisqu’ils font partie intégrante du diplôme final. Mais si cela n’est pas possible, nous mettrons en place un système d’ateliers pratiques et les étudiants mettront à disposition des entreprises leurs services pour la conception des logiciels en fonction de leurs besoins. L’IAI Cameroun assure une continuité pédagogique malgré la crise sanitaire actuelle qui ébranle le monde entier. Et cela passe évidemment par des cours à en ligne. Nous avons sur un délai très court, réussi à opérer la bascule de tous nos enseignements à distance, l’objectif étant de ne pas créer de rupture dans le cursus de l’étudiant sur la base du planning qui était prévu initialement.

Une autre réussite concrète pour laquelle nous sommes fiers : l’organisation du prochain concours à distance. Annuler n’était pas vraiment une option. Nous avons donc dématérialisé et simplifié significativement les procédures d’inscription au concours d’entrée à l’IAI Cameroun. Ce changement est le fruit d’un travail important, en un temps record.

Pour suivre toute l’Actualité sur le Cameroun, Installez l’Application de CamerPress sur votre Téléphone en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici