Cameroun – Burkina Faso : Gilbert Diendéré nargue la magistrate militaire au Procès Thomas Sankara

0
88

Selon le site burkina24, le Général Gilbert Diendéré est de nouveau à la barre ce jeudi 11 novembre 2021 au tribunal militaire dans le cadre du procès sur l’assassinat de Thomas Sankara et ses 12 compagnons.

La procureure militaire Pascaline Zoungrana a, dans une observation à la suite de ses questions, affirmé que le Général Gilbert Diendéré, chef de corps adjoint du CNEC, avait la responsabilité de ses hommes.

Car dit-elle, « Blaise Compaoré qui était le chef de corps était occupé dans ses fonctions et toutes les responsabilités incombaient au chef de corps adjoint. La Preuve est que le général Gilbert Diendéré a convoqué la réunion de 9h le 15 octobre 1987 sans l’avis de Blaise Compaoré et aussi a fait venir un renfort de Pô sans informer quelqu’un d’autre ».

Le président du Tribunal a demandé à savoir les responsabilités qui incombent au chef de corps adjoint et au chef de corps. Pour madame la procureure militaire, les deux ont les mêmes attributions, car le chef de corps adjoint a la possibilité de prendre des décisions et rendre compte au chef supérieur comme cela s’est passé.

Cette réponse a fait sourire le général qui réagit : « Je demande à Madame la procureure de retourner à ses documents parce que qu’elle ne maîtrise pas la chose militaire. Il n’y a pas deux chefs dans un bateau. Le chef de corps adjoint ne peut que suppléer son chef en cas d’absence ou d’indisponibilité. J’ai exercé les fonctions de chefs de corps adjoint, j’ai exercé les fonctions de chef de corps, je sais de quoi je parle », a-t-il lancé.

Regardez aussi la Sextape de Gaêlle Enganamouit en cliquant ici :

https://camer-press.com/actualite/cameroun-sextape-la-video-complete-de-gaelle-enganamouit-qui-fait-scandale-et-ses-contours/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici