Cameroun – Casses sauvages à Yaoundé : Luc Messi Atangana aggrave son cas

0
49
??????????????????????????????????????????????????????????

Le super maire de Yaoundé, réagissant à notre dernière publication N°587 du lundi 26 avril 2021, sur ses dérapages n’a pas trouvé mieux que des hommes de média comme faciles boucs émissaires. Pourtant, votre journal est capable de prouver qu’il a tout simplement agi de mauvaise foi dans ces casses sauvages de Nkolbisson.

Par La Nouvelle

La dernière parution de votre journal n’a pas laissé indifférent le « super maire » de Yaoundé Luc Messi Atangana présenté à la Une de cette édition comme « un véritable danger pour Paul Biya ». Pas du coup accroc des médias, il va pourtant s’empresser de sortir de ses gonds pour se défendre dans certaines radios de la cité capitale. Qu’est-ce qui fâche donc tant Luc Messi Atangana au point de débiter des inepties en racontant avec une certaine frénésie luciférienne que les brulots publiés par la presse sont tout simplement rédigés dans les bureaux de certains maires d’arrondissement de la ville de Yaoundé ?

Difficile à dire. Tout ce qu’on sait, c’est que le maire d’arrondissement de Yaoundé 7, Augustin Tamba est particulièrement cité dans ces fallacieuses accusations du « super maire » de Yaoundé. Une chose devient donc constante : si pour toute réaction, le seul fait que le « super maire » de Yaoundé ait pu trouver à dire, c’est d’infantiliser les journalistes en estimant que ceux-ci sont instrumentalisés par des maires, on peut conclure qu’il est à court d’arguments. D’où la question essentielle qu’on est en droit de se poser : Luc Messi Atangana est-il un destructeur ou un casseur embrouillé ?

En tout cas, il semble embarrasser le Mfoundi tout entier et les institutions qui devraient consolider le chantier de la dé- centralisation du président Biya. D’ailleurs des sources concordantes, des réunions et autres conclaves se multiplient au sein du sérail pour déterminer la psychologie des activités et des actions de destruction dont cet homme est passé maître. De plus, ses agissements incertains oscillent entre provocation et déstabilisation et la question qui anime les observateurs à l’évocation du cas Luc Messi Atangana est : qui est réellement ce destructeur qui se présente comme l’homme au-dessus de tout à Yaoundé ? Tout ceci illustre à souhait le côté obscurantiste et dictatorial du « super maire » de Yaoundé.

Pour s’en d’ailleurs compte, il suffit de remonter le cours des correspondances entre le maire d’arrondissement de Yaoundé VII et le « super maire » de Yaoundé et chacun appréciera la démarche. Le 22 septembre 2020, le maire de Yaoundé VII adresse une demande de permis de construire au maire de la ville. Réponse du maire de la ville : « faisant suite à votre lettre dont la référence et l’objet son repris en marge (demande de permis de construire. Ndlr), j’ai l’honneur de vous faire connaitre que votre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici