Cameroun – Cemac : Le mécanisme précoce des déséquilibres macroéconomiques au cœur du Comité Inter-Etats

0
89

(Communiqué de presse) : L’Union Economique d’Afrique Centrale (UEAC) annonce la tenue de sa 36ème session ordinaire du Conseil des Ministres, présidé par M. Ousmane Alamine MEY, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire du Cameroun, Président en exercice du Conseil des Ministres de l’UEAC, le mercredi 27 janvier 2021 par visioconférence, précédée par les travaux de la 36e session du Comité Inter-Etats du 23 au 25 janvier 2021.

Les Ministres de l’Economie et des Finances des Etats membres de la CEMAC vont se réunir afin de plancher principalement sur l’examen et l’adoption du budget de la Communauté exercice 2021 et le traitement à réserver à la dette des institutions communautaires dues à l’Union Européenne. Le contexte de la conjoncture économique mondiale reste fortement impacté par la crise sanitaire liée à la pandémie du coronavirus. En effet, la Covid-19 a produit une violente secousse à travers le monde, à tel point que de nombreux pays vont se retrouver dans une profonde récession induisant une diminution du PIB mondial d’environ 5,2% en 2020.

En zone CEMAC, la situation n’est pas plus enviable et l’incertitude prévaudra probablement pendant une période prolongée. La sous-région connaitrait une dégringolade économique et les prévisions ont été sérieusement revues à la baisse. C’est dans ce contexte de double crise sanitaire et économique qu’intervient l’élaboration du budget de la communauté pour 2021. La conception de ce document budgétaire intègre certaines mesures essentielles que sont :

1) l’urgence d’une promotion de la convergence économique et une coordination à l’échelle régionale des réformes économiques,

2) la diversification des économies des pays de la CEMAC afin de les rendre plus résilientes aux crises diverses,

3) la préservation des acquis de libre circulation des biens et des personnes et

4) l’amélioration du recouvrement de la Taxe Communautaire d’Intégration (TCI). A ce sujet, nonobstant la conjoncture morose qui prévaut dans la sous-région, il est à noter la persistance des dysfonctionnements du mécanisme de recouvrement de la TCI à l’origine des faibles capacités récurrentes des 17 Institutions/Institutions spécialisées/ Agences d’Exécution de la Communauté à mettre en œuvre leurs activités et à faire face notamment à la régularisation des dettes sociales.

Sur le plan institutionnel, les travaux de cette 36ème session du Conseil des Ministres porteront sur l’examen des projets de textes, en l’occurrence l’examen et adoption du mécanisme précoce des déséquilibres macroéconomiques en zone CEMAC, l’examen et adoption des grandes orientations des politiques économiques des Etats membres de la CEMAC et l’examen et adoption du programme statistique sous-régional 2021–2030 de la CEMAC.

En outre, le Conseil des Ministres de l’UEAC devrait face à la recrudescence de la pandémie de la Covid-19 au niveau mondial et plancher sur la situation sanitaire en zone CEMAC. Egalement, l’état d’avancement du processus de rationalisation des Communautés Economiques Régionales d’Afrique centrale sera en discussion. Pour rappel, le Conseil des Ministres de l’UEAC est un Organe de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), dont la mission principale consiste à établir en commun – entre Etats membres de la Communauté – les conditions d’un développement économique et social harmonieux dans le cadre d’un marché ouvert et d’un environnement juridique approprié.

Urgent !

Suivez l’actualité du Cameroun en Installant sur votre Téléphone l’Application CamerPress en cliquant sur ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici