Cameroun – Crise Anglophone : Eddie Sob Fouedjeu accuse les puissances occidentales

0
171

Dans cet entretien qu’il a accordé, le président de l’association « Patriots Alliance » promet des représailles et des actions fortes contre les  ennemis de la paix et du Cameroun.

Par Le Courrier

Comment comprendre la mobilisation des jeunes camerounais patriotes devant l’ambassade des Etats-Unis récemment à Yaoundé ?

En novembre, Patriots Alliance a signé des lettres que j’avais adressées spécialement à l’ambassadeur des Etats-Unis, et une autre adressée au Haut-commissaire de Grande-Bretagne au Cameroun. Dans ces différentes lettres, on s’insurgeait déjà de la complicité de ces différentes puissances étrangères dans les crises que nous traversons. Nous les avons mis en garde et les patriotes commencent déjà à manifester devant ces différentes chancelleries. Les manifestations vont se poursuivre. Il y aura encore des manifestations devant d’autres chancelleries comme la Grande Bretagne par exemple.

Pourquoi en est-on arrivé là aujourd’hui ?

Parce que certaines puissances occidentales sont manifestement complices des atrocités contre les personnes et les biens dans les zones en crise du Nord-ouest et du Sud-ouest de notre pays. Figurez-vous que «Le mouvement séparatiste « Ambazonie » qui sévit au Cameroun, est une ONG créée aux Etats-Unis. Ce mouvement terroriste, fait en toute quiétude des levées de fonds sur le territoire américain pour financer les activités de déstabilisation du territoire camerounais. A la suite des différents meurtres et assassinats qu’il y a eu, ces différentes chancelleries occidentales nous ont adressé des condoléances, ce que nous trouvons insultant et insuffisant comme geste de solidarité, parce que la meilleure façon d’aider le Cameroun dans cette guerre contre les ennemis de la paix de notre pays, est de neutraliser déjà les personnes qui mobilisent les fonds et qui financent le terrorisme.

Quel est l’apport des autorités du pouvoir de Yaoundé dans votre démarche républicaine ?

Les patriotes avaient saisi certaines autorités en novembre dernier pour expliquer le bien-fondé cette mise en garde et il y a fort longtemps que nous avons manifesté la volonté de nous mobiliser devant ces chancelleries occidentales, afin qu’elles comprennent notre douleur et courroux face à la situation actuelle dans le Noso. Les autorités de Yaoundé ont juste voulu que nous attendions un peu, ils ont pendant longtemps calmer cette initiative qu’ils n’ont pas toujours souhaité. Aujourd’hui, si nous en sommes arrivés là, c’est parce que nous sommes fatigués d’attendre, je dirai même exaspérés ! Et parce qu’il y a eu une sorte de laxisme qui contribue à ce que les assassinats des personnes se poursuivent avec acuité. Je vais finir en précisant que, il faudrait que tous les ressortissants de ces puissances étrangères qui sont au Cameroun, sachent désormais qu’ils ne seront plus jamais en sécurité chez nous. Parce qu’ils se sont faits complices de ces assassins, barbares et terroristes, ils vont aussi être les victimes de ce terrorisme. Voilà notre cri de cœur et voilà la raison pour laquelle nous allons continuer la mobilisation permanente, nous allons continuer la pression.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici