Cameroun : Deux députés du Centre hors course pour les prochaines élections

0
193

Cécile Marie Épondo Fouda et Luc Koa battus aux élections à la base respectivement par Salomé Ngaba et Edgar Ndongo dans le département de a Lékié au Cameroun.

Source : Essingan

Cécile Marie Épondo Fouda et Luc Koa qui étaient membres, respectivement de la Commission des affaires étrangères et de celle des finances à l’Assemblée Nationale n’iront pas à la conquête des voix des électeurs, le 09 février 2020. Ainsi en onr décidé les électeurs qualifiés à

les départager d’avec les autres prétendants lors des opérations de présélection. La Commission départementale de supervision, de contrôle et de présélection des candidats du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) pour les législatives, présidée par le ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa, a dûment constaté ces faits qu’elle a consignés.

Une Commission qui n’aura pas eu la tâche facile pour arrêter la liste des trois mousquetaires retenus pour cette échéance électorale. Comprenant le pharmacien Edgar Ndongo et SaloméNgaba, celle-ci est conduite par le sempiternel honorable Jean Bernard Ndongo Essomba.

Ce membre titulaire du Bureau politique du Rdpc a été, au cours des trois dernières législatures, président du groupe parlementaire du parti au pouvoir. Cécile Épondo Fouda faisait partie des 103 députés signataires d’une lettre adressée, en 2016, au président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril, avec ampliation au président de la République. Correspondance dans laquelle, ces députés réclamaient une dotation pour l’entretien de leurs véhicules.

Ils avaient alors été considérés comme des personnes qui mettent en avant des revendications personnelles sur leurs avantages. Pourtant en 2014, chacun des élus avait touché la somme de 10 millions de Fcfa pour l’achat de véhicules personnels. C’est un espoir perdu pour l’arrondissement d’Ebebda, dans le département, la Lékié, région du Centre.

Virus de la politique C’est en 1997 que Cécile Épondo Fouda est mordue par le virus de la politique, alors qu’elle en service à la Crtv. Journaliste de formation et de profession, elle a travaillé aux côtés de différents secrétaires généraux du Comité central du Rdpc. Son engagement politique lui vaut sa désignation comme membre de la cellule de promotion générale du Rdpc en 1998, avant d’être nommée chargée de mission au secrétariat général du Comité central en 2008.

Après le troisième congrès ordinaire du Rdpc en 2011, elle entre au Bureau national de l’Ofrdpc, comme membre. Depuis 1997, elle est de tous les combats du Rdpc. Elle est la toute première femme député à Ébebda. Avec le Groupe de réflexion et d’action pour le développement d’Ébebda (Grade), elle a mené des actions au grand bonheur des élèves qui, depuis 2009, bénéficiaient de dons de fournitures scolaires à chaque rentrée, à travers l’opération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici