Cameroun – Fecafoot : Albert Mbida défie Seidou Mbombo Nchouwa Njoya, la Fifa et la justice

0
381

Le  sénateur RDPC, journaliste et enseignent émérite d’université Albert Mbida convoque une séance du Comité provisoire de le Fecafoot pour le 16 février prochain à Yaoundé.

C’est un fait nouveau dans le désordre observé à la Fédération camerounaise de football. Le professeur d’université, spécialiste du Droit de la presse et aujourd’hui sénateur Albert Mbida, vient en effet de publier un communiqué de presse dans lequel il convoque une séance de travail. « Une séance du comité exécutif provisoire de la Fédération camerounaise de football est convoquée le mardi 16 février 2021, à Yaoundé à 10 heures », précise Albert Mbida.

Il informe par la suite de ce qui fera le menu de cette rencontre. « A l’ordre du jour de cette rencontre, l’examen de la situation créée par l’usurpation des fonctions de président et de membre du comité exécutif de la fédération camerounaise de football, par Seidou Mbombo Njoya et ses colistiers. L’examen de la situation d’André Onana, le gardien de buts du Cameroun », poursuit le communiqué. Difficile pour le moment de savoir si cette rencontre aura lieu, car ce comité provisoire de la  Fédération camerounaise de football (Fecafoot) est interdit par les autorités camerounaises.

Certes Albert Mbida est ce journaliste qui découvre l’humoriste Dieudonné Afana devenu Jean Miché Kankan de renommée internationale. Mais le prof n’est pas un comédien. Il connaît le droit et maîtrise les arcanes du football bien qu’ayant toujours été en retrait. D’ailleurs, son communiqué est rédigé dans un papier avec entête de la Fecafoot.

Après le général Pierre Semengue à la Ligue professionnelle de football du Cameroun (Lfpc) et le téméraire Abdouraman Hamadou Babba, un autre adversaire contre Seidou Mbombo Nchouwa Njoya pourrait être un coup de grâce. Même si le prince de Foumban semble bénéficier du soutien de ses « amis » de la Fifa. Mais, les jours ç venir à la Tour de Tsinga – siège de la Fecafoot – ne seront pas de tout repos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici