Cameroun : Il assassine sa femme et viole sa fille à Sa’a

0
63

Après avoir mis fin aux jours de son épouse il y’a six ans, Félix Ngouélé, âgé de 43 ans abusait sexuellement sa fille Micheline, âgée de 09 ans, depuis plus de deux ans.

Par Le Messager

La localité de Sa’a dans le département de la Lékié, région du Centre est le théâtre d’une scène macabre depuis cette semaine. Félix Ngouélé, âgé de 43 ans, abusait sexuellement sa fille Micheline, âgée de 09 ans, depuis deux ans. En effet, c’est l’acte de ce dernier qui finira par attirer l’attention de sa voisine la nuit dernière. Les cris de sa fille de 9 ans qu’il violait allégrement dans sa chambre ne laisseront pas cette dernière indifférente. Ce père est actuellement en garde à vue à la gendarmerie de Sa’a.

D’après les témoignages des riverains, ce sont les cris et les pleurs des gamines qui ont attiré leur attention. « C’était fatiguant d’entendre tous les soirs les pleurs et les cris de la petite Micheline âgée de 09ans et de Cécile âgée de 07 ans », s’offusque sa voisine. C’est après un interrogatoire que la petite Micheline a avoué qu’elle « est abusée sexuellement par son père depuis plusieurs années ».

La voisine s’est chargée de porter l’affaire auprès du chef du village. Ce dernier s’est référé auprès de la gendarmerie de Sa’a. A la suite des examens, les résultats révèlent que la petite Micheline est effectivement

violée. A l’instant, le père passe aux aveux et explique aux enquêteurs que c’est depuis deux ans qu’il commet cet acte barbare sur sa fille. Les parents de la défunte mère des deux fillettes relance le dossier de la disparition de leurs filles et portent tous leurs soupçons sur le père violeur. Selon ces derniers, il aurait tué leur fille il y’a six ans. L’on apprend qu’une plainte avait d’ailleurs été déposée à cet effet, mais faute de preuves, il avait été relaxé.

Après moult pression faite au Sieur Félix Ngouélé, par le commandant

de brigade de la gendarmerie de Sa’a au bout de plusieurs jours, le suspect finira par avouer qu’il est l’auteur du meurtre de sa femme il y’a exactement six ans en 2014. Elle était pourtant enceinte de 9 mois à cette époque. Après son acte criminel, il l’a enterré dans une fosse devenue un dépotoir d’ordures ménagères derrière la maison. La reconstitution des faits des restes de dame Lema Dorothée s’est déroulée mardi 20 octobre 2020 au village Polo dans le département de la Lékié, région du Centre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici