Cameroun : La Chine veut construire une communauté de santé

0
148

Par Wang Yingwu *

Le 18 mai 2020, le Président Xi Jinping a prononcé un discours intitulé «Vaincre la COVID-19 par la solidarité et la coopération, et construire ensemble une communauté de santé pour l’humanité» à l’ouverture en séance virtuelle de la 73e Assemblée mondiale de la Santé. À un moment critique où les humains luttent contre la pandémie, le Président Xi a élaboré en profondeur la proposition et l’initiative de la Chine, qui revêtent une importance pratique et historique de grande envergure pour renforcer la confiance dans la lutte contre la pandémie et promouvoir la coopération internationale.

La Chine a été la première à signaler des cas d’infection par le nouveau coronavirus, et elle est aussi parmi les pays frappés par la première vague de la pandémie. Sous la forte direction du gouvernement chinois, le peuple chinois, uni et solidaire, a consacré des efforts ardus et payé un prix énorme pour mettre la COVID-19 sous contrôle et reprendre la production et la réouverture des écoles de manière ordonnée. Dans un esprit ouvert, transparent et responsable, la Chine a communiqué sans tarder les informations liées à la maladie à l’OMS et à la communauté internationale, publié aussi vite que possible les informations, notamment sur la séquence génétique du virus, partagé sans réserve avec les différentes parties ses expériences en matière de tests de laboratoire et d’enquêtes épidémiologiques et ses pratiques en matière de contrôle et de traitement, renforcé la coopération dans la recherche et le développement de médicaments et de vaccins, soutenu activement le travail de l’OMS, et apporté, au mieux de ses capacités, d’importants soutiens et aides aux pays qui en avaient besoin, ce qui a fortement contribué à la lutte internationale contre la COVID-19.

Le Président Xi a avancé six propositions pour la prévention et le contrôle globaux, qui sont : tout mettre en œuvre pour endiguer la maladie, faire valoir le rôle leader de l’OMS, accroître le soutien aux pays africains, renforcer la gouvernance mondiale de la santé publique, promouvoir la reprise du développement économique et social et renforcer la coopération internationale. Ces propositions sont non seulement un résumé de l’expérience réussie de la Chine, mais également en ligne avec la lutte actuelle contre la pandémie dans divers pays, et fournissent de nouvelles idées aux pays concernés pour coordonner la prévention et le contrôle de la pandémie et le développement économique et social.

Le Président Xi a souligné le fait que, aider les pays en développement surtout les pays africains à mieux faire face à la COVID-19 est une priorité absolue dans la lutte internationale contre le virus. La communauté internationale doit apporter aux pays africains plus de soutien matériel, technique et humain. La Chine a livré à plus de 50 pays africains et à l’Union Africaine d’importantes quantités de fournitures médicales et envoyé cinq groupes d’experts médicaux en Afrique pour soutenir leur lutte contre la maladie.

Les 46 équipes médicales chinoises, aujourd’hui présentes en Afrique, se lancent dans le combat local contre le virus. Pour promouvoir la coopération internationale contre la COVID-19, le Président Xi a  annoncé 5 mesures majeures :

  1. La Chine accordera d’ici deux ans une aide de deux milliards de dollars US pour soutenir les pays touchés, notamment les pays en développement, dans leur lutte contre la COVID-19 et la reprise de leur développement économique et social.
  2. La Chine travaillera avec les Nations Unies pour créer, en Chine, un dépôt et hub de réponse humanitaire globale afin d’assurer les chaînes d’approvisionnement en matériel destiné à la lutte contre les épidémies, et mettra en place des corridors verts pour le transport et le dédouanement rapides.
  3. La Chine mettra en place un mécanisme de coopération entre des hôpitaux chinois et 30 hôpitaux africains et accélérera la construction du siège du CDC africain, pour accompagner l’Afrique dans le renforcement de ses capacités de prévention et de contrôle des maladies.
  4. Quand le développement et le déploiement d’un vaccin contre la COVID-19 seront disponibles en Chine, ce sera un bien public mondial. Il s’agira de la contribution chinoise à l’accessibilité et à l’abordabilité du vaccin dans les pays en développement.
  5. La Chine œuvrera avec les autres membres du G20 à concrétiser l’Initiative sur la suspension du service de la dette pour les pays les plus pauvres, et travaillera avec la communauté internationale pour accroître le soutien aux pays durement touchés et soumis à une forte pression, en vue de les aider à surmonter les difficultés actuelles.

Ces mesures sont concrètes et pragmatiques. Elles visent à répondre aux besoins des pays africains pour lutter contre la pandémie, incarnent pleinement la grande importance que la Chine accorde aux pays africains et démontrent la responsabilité qu’assume la Chine en tant que pays majeur en matière de la santé publique mondiale.

Le Cameroun est un pays ami traditionnel et un partenaire important de la Chine en Afrique. Les deux parties ont partagé depuis toujours des compréhensions et soutiens mutuels. Au moment crucial où la Chine luttait de façon acharnée contre la COVID-19, le Président Paul Biya a envoyé une lettre au Président Xi Jinping pour lui exprimer ses condoléances et son soutien au gouvernement et au peuple chinois. Les amis camerounais de différents milieux ont également exprimé leur solidarité avec la Chine sous diverses formes. La Chine accorde une attention particulière à l’évolution de la pandémie au Cameroun et coopère activement avec la partie camerounaise pour lutter contre la pandémie. La Chine a organisé plusieurs vidéoconférences sur la prévention et le contrôle de la COVID-19 pour partager sans réserve l’expérience chinoise avec des experts sanitaires camerounais et ceux des autres pays africains.

Le premier lot de don matériel des équipements de protection médicale offert par le gouvernement chinois est déjà arrivé au Cameroun, et les deux parties sont en train de discuter sur le déploiement du deuxième lot de don matériel. La partie chinoise a également fourni une facilité à la partie camerounaise pour ses approvisionnements des équipements de protection médicale en Chine. Des institutions et des entreprises chinoises, notamment la Fondation de Jack Ma et la Fondation Alibaba, ainsi que la communauté chinoise résidant au Cameroun ont également agi pour fournir divers soutiens au Cameroun et contribuer activement à sa lutte contre la pandémie.

La Chine est disposée à continuer de renforcer sa coopération avec le Cameroun pour protéger conjointement la vie et la santé de nos populations afin de remporter la victoire finale dans la lutte contre la COVID-19, promouvoir le développement et les progrès, et œuvrer ensemble et inlassablement à la construction d’une communauté de santé pour l’humanité.

*Ambassadeur de Chine au Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici