Cameroun: Les Microbes sèment la terreur au marché de Mokolo à Yaoundé

0
743

Selon Parfait Mbvoum, militant du parti d’opposition Sdf de John fru Ndi et très alerte sur les réseaux sociaux, une bande de jeune hommes armés de machettes terrorisent les commerçants, les  passants et les habitants …. C’est une scène de  débandade folle et d’une rare violence  vécue par les populations des quartiers environnant le marché de Mokolo, dans l’arrondissement de Yaoundé II où un groupe de jeunes armés de machettes a pris d’assaut les rues allant du marché de Mokolo à la descente dite ”Mokolo en bas ” au quartier Elig-Effa. Alors que  s’abattait une forte pluie aux environs de 17h dans la journée d’hier 23 décembre 2020, alors que, comme à  son accoutumée le célèbre marché  de Mokolo vivait à son rythme d’intenses va et vient de personnes, qui allant vers les quartiers Nkolbisson, briqueterie, Manguiers, Essos et la Poste centrale, cet endroit va donc être le théâtre d’une scène particulièrement dangereuse.

De jeunes criminels font souffler un vent de panique sur les différents axes du carrefour communément appelé ”Mokolo en bas, l plus grand espace commercial au cœur de la capitale politique du Cameroun. Une vingtaine de mineurs et d’adolescents machettes à la main et vite surnommés les “microbes” à cause de leur mode opératoire, semblables à celui des “microbes” de Côte d’Ivoire va opérer une razzia en forçant les populations à leur remettre sacs de marché, porte-monnaie et autres.

Armés de poignards, de machettes et de gourdins, ils n’hésitent pas à blesser, à piller des commerces ou à agresser physiquement des personnes  au cours d’une  opération musclée. Au sein des  populations environnantes c’est la panique, elles ont vues leurs ruelles devenir le spectacle d’une débandade, un sauve qui peut du fait de la situation digne d’un film des séries ivoiriennes se déroulant sous leur  nez.

En cette période de fêtes de fin d’années , l’insécurité au marché de Mokolo et dans les quartiers environnant dont notamment ,les  quartiers dits ” Nyam Chacal’’, Mokolo en bas et et Elig-Effa 1 ,2,3,4,5,6 et 7 sont victimes d’ opérations ciblées par  zones menées par des bandes armées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici