Cameroun : Les performances des Douanes sous menace du Covid-19

0
122

 

La direction générale et les secteurs du Littoral sont présentés comme d’importants foyers de contamination. Le ministre des Finances sollicite l’intervention de son collègue de la Santé publique.

Par Repères

La pandémie de Covid-19 ne touche pas seulement toutes les régions du Cameroun. Elle menace aussi de nombreux pans de l’activité économique. Sans épargner l’administration des Douanes. « Depuis peu, d’inquiétants foyers de contamination ont été signalés au siège de la direction générale des Douanes à Yaoundé et dans les deux secteurs des Douanes du Littoral », écrit le ministre des Finances (Minfi). Et dans une correspondance datée du 29 mai, Louis Paul Motaze sollicite l’intervention de son collègue de la Santé publique (Minsanté). Le Minfi demande à Manaouda Malachie de mobiliser, à titre exceptionnel, ses équipes en vue de l’organisation dans l’urgence des campagnes de dépistage systématique des personnels douaniers et de désinfection des locaux.

D’après la correspondance, le Minfi sollicite précisément le dépistage systématique du siège de la direction générale des Douanes (DGD) à Bastos- Yaoundé et de son annexe, et à Douala dans les secteurs des Douanes du Littoral I et II. Elle mentionne aussi la désinfection des bâtiments abritant ces services, au même titre que les domiciles des personnels éventuellement testés positifs au Covid-19. Louis Paul Motaze explique que « la paralysie de ces unités de coordination et de collecte des ressources budgétaires pourrait aggraver les déséquilibres multiformes déjà relevés aux niveaux économique, financier et budgétaire ».

En effet, la DGD est, après l’administration fiscale, le second contributeur au budget de l’Etat. En 2019, a-t-on appris à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la douane le 28 janvier dernier à

Yaoundé, elle a mobilisé 971,7 milliards de FCFA au profit du Trésor public, contre 925 milliards de FCFA au cours de l’exercice 2018. A cette occasion, avait relevé le Minfi, « les performances des unités douanières incitent à l’optimisme. Cela est d’autant plus important en ce temps où l’urgence est à la maximisation des ressources non pétrolières, pour renforcer notre résilience économique ». Une résilience soumise à rude épreuve par l’irruption de la pandémie de Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici