Cameroun : Luc Magloire Mbarga Atangana menace de sceller les installations du Français Cimencam

0
143

Dans une correspondance estampillée du sceau d’Urgent rédigée ce mardi 29 juin 2021 et adressée au Directeur général des cimenteries du Cameroun (Cimencam), Luc Magloire Mbarga Atangana ne cache pas sa colère. Le ministre du Commerce (Mincommerce) met en garde le patron de cette société à capitaux (en partie) français quant à une augmentation sur le prix du ciment que veut opérer Cimencam.

Les mots sont durs : « J’apprends, de différentes sources, que vous vous apprêtez à procéder à une énième augmentation unilatérale de vos prix, au mépris de mes mises en demeure antérieures et de ma main tendue pour une concertation ». De ce fait, « je voudrais vous informer, par la présente, que si cette mesure que je considère comme de la défiance et de la provocation venait à être mise en exécution, je me verrai dans l’obligation d’ordonner la pose des scellés sur vos installations ».

Luc Magloire Mbarga Atangana, Mincommerce est vraiment en colère. Surtout lorsqu’il sort pratiquement de ses gongs en lançant : « Je rappelle, au cas où vous l’ignorez, que le ciment figure toujours parmi les produits soumis à la procédure d’homologation préalable des prix ». Après la supposée pénurie annoncé dans le secteur du riz, voilà une autre source d’insomnie que Cimencam veut offrir au Mincommerce. C’est la raison pour laquelle l’élite de la Mefou et Afamba sort le muscle pour rappeler que c’est lui, qui doit sauver le porte-monnaie du citoyen camerounais. Jusqu’où peut donc aller Cimencam du Groupe français Lafarge dans cette défiance ? Wait and see !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici