Cameroun : Marlène Emvoutou démolit Steve Fah sur Fally

0
366

Steve Fah, le Bloggeur qui a déniché le Grand Barack et en a fait un artiste, le même qui a jeté son dévolu sur le petit Fally qui émerveille par ses talents de chanteur en herbe, s’attire les foudres de Marlène Emvoutou.

En effet, le Bloggeur a monté son projet de recherche de talents dans la société camerounaise peu importe où ils se trouvent. D’ailleurs avec l’aide des partenaires, il essaye de changer comme il peut la vie de ces derniers. Tout le processus il le montre sur les réseaux sociaux. Une bonne initiative que reconnaît l’ex candidat à la présidence de la FECAFOOT. Mais il y a un hic! La dame de fer trouve que le Bloggeur exploite la misère des pauvres citoyens à ses fins.

‘L”on ne s’improvise pas bienfaiteur pas comme Steve Fah , qui a compris qu’en exploitant les souffrances et les misères des camerounais, il pouvait se faire un nom et gagner de l’argent sans payer des impôts. Car malheureusement, le Cameroun est le seul pays au monde, où un individu peut déclarer face camera qu’il perçoit des redevances publicitaires sans avoir une structure établie et sans payer un seul impôt sur les revenus qu’il perçoit illégalement …,” a-t-elle déclaré. Mais à l’en croire, elle ne s’en prend pas à Steve Fah loin de là, elle lui offre gratuitement son expertise et ses conseils.

“Steve Fah gagnerait à créer une agence de marketing, à signer des contrats de représentation avec les différents acteurs qu’il met en scène, et qu’il arrête avec le clair – obscure. Quand c’est flou on est sûr qu’il y a un loup,” conseille-t-elle.

Voici l’intégralité de sa déclaration

Alors que la meute porcine a décidé de me museler pendant 10 jours, en bloquant mon compte, j’ai appris avec effroi que la Mutuelle des Rats du Cameroun (MRC ) avait forcé la main du gouvernement camerounais pour lui remettre des dons, un gouvernement qu’il considère de corrompu et auteur de détournements deniers publics. Alors que dans son fief électoral, des familles comme celle du petit Fally ont besoin d’aide.

J’en profite pour remercier la fondation Samuel Eto’o, pour son action aux côtés des démunis et des plus vulnérables depuis près de 15 ans. Une façon de vous dire que l’on ne s’improvise pas bienfaiteur … Pas comme Steve Fah, qui a compris qu’en exploitant les souffrances et les misères des camerounais, il pouvait se faire un nom et gagner de l’argent sans payer des impôts … Car malheureusement, le Cameroun est le seul pays au monde, où un individu peut déclarer face camera qu’il perçoit des redevances publicitaires sans avoir une structure établie et sans payer un seul impôt sur les revenus qu’il perçoit illégalement …

Ce qui est choquant est que ce dernier ait voulu utiliser l’image d’un enfant autiste, sans avoir au préalable obtenu l’accord écrit des parents de l’enfant, ni leur avoir fait signé un accord de partenariat avec les structures qui ont voulu associer l’image de ce mineur à leurs campagnes publicitaires. Car, malheureusement c’est ce que la loi exige.

Si Aldo Koko n’avait pas écrit que je suis une escroc, j’aurais pu enseigner le marketing a Steve Fah qui s’improvise marketiste. Je lui aurais appris, qu’il existe une différence entre un échange de service et un don …

Je lui aurais dit que le don est une initiative caritative désintéressée, généralement les donateurs préfèrent garder l’anonymat. Alors que le placement de produit qu’il fait, en utilisant de pauvres naïfs est une action commerciale et publicitaire qui nécessite un contrat pour protéger l’image des acteurs. Car, l’entreprise qui a payé le placement de produit auprès de Steve Fah sera désormais propriétaire des images de la remise de ” dons ” etelle pourra l’utiliser comme elle veut pendant une période indéterminée.

Mais comment expliquer à la meute aveuglée par l’ignorance, qu’il existe la jurisprudence dame Essomba contre les brasseries du Cameroun, qui illustre à suffisance les contours de la protection du droit à l’image. Je vous rassure, je ne suis pas jalouse de Steve Fah, je donne seulement mon avis. Mon souhait le plus cher est que les camerounais commencent à utiliser leurs cerveaux où on veut les tenir par les émotions …

Steve Fah gagnerait à créer une agence de marketing, à signer des contrats de représentation avec les différents acteurs qu’il met en scène et qu’il arrête avec le clair – obscure. Quand c’est flou on est sûr qu’il y a un loup. Aldo koko ne copie pas ma publication pardon.

Source: Camerounweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici