Cameroun – Ostende : Le film du licenciement de Fabrice Ondoa

0
487

Le gardien international camerounais vient d’être viré du club belge du KV Ostende pour avoir organisé une « lockdown party». Ne résiliation de contrat qui devrait lui offrir l’occasion de relancer une carrière difficile depuis son passage dans ce club.

« Nous sommes obligés d’engager une procédure de licenciement contre Fabrice Ondoa» ,pouvait-on lire au bas du communiqué publié le 15 décembre 2020 par le club d’Ostende. C’est la conséquence d’une fête privée organisée par le Camerounais, au mépris du protocole de confinement contre la terrible pandémie mondiale de la Covid19.Une grave irresponsabilité que n’a pas digéré le club où le champion d’Afrique 2017 était à l’étroit depuis plusieurs saisons.C’est peut-être pour lui un mal pour un bien. Le jeune camerounais n’en finissait plus d’user son short sur le banc des remplaçants au fil des matches malgré le talent qu’on lui reconnaît. Le joueur cachait mal sa douleur d’être constamment écarté d’un groupe où il espérait se relancer il y a 2 saisons avec l’arrivée au poste de directeur sportif de son ex- sélectionneur sous les couleurs du Cameroun lors de la CAN 2017 Hugo Broos.Le technicien belge sur qui Ondoa croyait compter, l’avait alors lâché au cours d’une interview incendiaire dans laquelle il fustigeait même le manque de professionnalisme du gardien, paradoxalement convaincant avec les lions indomptables du Cameroun chaque fois qu’il a eu l’occasion d’être titulaire. Cette résiliation de contrat tombe à quelques jours de l’ouverture du mercato hivernal en Europe. Ce sera l’occasion pour Ondoa et son agent de se bouger rapidement pour trouver un employeur au plus vite afin de relancer une carrière qui prend du plomb dans l’aile après montré un potentiel exceptionnel et incontestable au tout début.

Thomas Olivier Belibi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici