Cameroun – Qatar 2022 : Gassama, Infantino, FIFA ou la nouvelle sortie fracassante de l’Algérien Djamel Belmadi

0
123

L’entraîneur des Fennecs d’Algérie Djamel Belmadi pousse un nouveau coup de gueule ! Deux mois après le revers concédé face au Cameroun en barrages du Mondial 2022 (1-2), le sulfureux sélectionneur algérien ne démord toujours pas !

« Nous garderons toute notre vie cette douleur »

En effet, et en marge d’une conférence de presse animée ce mardi 31 mai, le patron des « Fennecs » a de nouveau effectué une sortie fracassante. Revenant sur les épisodes polémiques qui ont émaillé le duel de Blida le 29 mars dernier, Belmadi a fait savoir : « Il y a beaucoup de colère en moi, mais elle va être utilisée pour repartir. Je n’ai pas du tout aimé la manière dont ce dernier match s’est passé, notamment la fin. Les joueurs et moi-même garderons toute notre vie cette douleur ».

Le technicien de 46 ans ajoute : « (…) Je suis intervenu pour défendre l’EN, la FAF, l’investissement des joueurs. On n’avait jamais battu le Cameroun, et on les bat chez eux. Si vous regardez les 10 matchs de barrages, c’est soit des buts contre son camp, des penalties, des 1-0… à part peut-être le match retour du Maroc ».

« Depuis 2019 on est victime d’arbitrage… ! »

A en croire Belmadi, ce problème date depuis 2019, contre la Zambie « Rappelez-vous de notre match contre la Zambie en 2019. L’arbitre avait été suspendu 3 mois. Il y a eu aussi le match au Botswana où il y a des attentats, le match contre le Burkina à Marrakech, le match aller au Cameroun où Bensebaini se fait avertir pour une touche. (…) J’estime qu’on a eu un arbitre qui a faussé le match. J’attends désormais qu’on m’invite ou qu’on me convoque… il n’y a pas de problème…. Je n’aime pas le fait qu’ils prennent deux mots de mes propos pour les détourner. Depuis 2019 on est victime d’arbitrage. Ces arbitres savent faire. (…) »

Belmadi lance une pique à Infantino !

« Monsieur Infantino dit qu’il veut le bien du football africain, mais je ne vois rien du tout. Qui a soutenu l’EN ? Personne à part le peuple, je suis désolé mais vous (journalistes) n’avez pas fait votre travail, si on est faibles de ce côté-là », a-t-il conclu.

Une sortie fracassante qui va certainement faire beaucoup parler… Le coach algérien risque désormais de s’attirer les foudres de la FIFA.

Source Foot Africa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici