Cameroun – RCA : Le Tchad et la France sont-ils derrière François Bozizé

0
479

A deux jours de la fin des Accords coloniaux entre le Cameroun et la France, Yaoundé ne souhaite pas l’embrasement de ce pays voisin qui, selon certains analystes politiques, serait un prétexte pour embraser le Cameroun.

Selon Mony Makenzy – qui a informé mardi dernier de la mort du fils de l’ancien président centrafricain François Bozizé lors de ces affrontements entre des groupes armés qui veulent prendre le pouvoir par la force à Bangui et le forces loyalistes – des informations concordantes renseignent de ce que les troupes tchadiennes auraient franchi leur frontière en direction de la République Centrafricaine (RCA), sous la houlette de la France, « afin de croiser et renforcer les hommes de Bozizé qui fuyaient vers le Tchad en fin de semaine dernière. » Elle cite sa source : Chancelle Léontine Alpha, « La République d’abord ».

« Connaissant les positions du président Deby ces dernières années, j’aimerais tant me réveiller demain et apprendre que ces hommes en uniformes de l’armée tchadienne qui planifient l’assaut sur Bangui soient des usurpateurs d’identité, des miliciens sponsorisés par l’ancienne puissance coloniale aujourd’hui nostalgique et mesquine’, écrit Chancelle Léontine Alpha. Elle se base sur une vidéo dans laquelle des soldats sont en uniformes de l’armée tchadienne et préparent un assaut sur Bangui. Les groupes armés, selon France 24, contrôlent les deux tiers du territoire centrafricain. Chancelle s’inspire du fait qu’à Bangui, «  musulmans comme chrétiens pointent un doigt accusateur en direction du Tchad ».

Rappel de l’histoire : la folie et la ruine de Bokassa se sont déclenchées, lorsqu’il a décidé de s’autoproclamer ” Empereur”….

Le lien avec le Cameroun va au-delà de la frontière que les deux pays partagent. « En Attendant la nuit du 25 au 26 décembre 2020 qui nous conduira à notre Réelle indépendance, nous courrons chez le voisin RCA éteindre un incendie tout en renforçant notre frontière Est. Des pyromanes qui visent en réalité l’embrasement de notre pays afin de nous empêcher d’être enfin libres et autonomes lorgnent de plus en plus vers nos frontières », écrit cette patriote, sous la signature de « Les abeilles de Chancelle Léontine Alpha ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici