Cameroun – Sextape : Les carottes semblent cuites pour Martin Camus Mimb et Wilfried Eteki dans l’affaire Malicka

0
137

Le journaliste sportif et son ami ont passé leur première nuit dans les cellules de la police judiciaire de Bonanjo (Douala) le 14 juillet et devraient être présentés au procureur de la République ce 15 juillet 2021.

Ils sont gardés à vue depuis la nuit dernière à la Police judiciaire (PJ) de Bonanjo. D’après des sources concordantes, le journaliste sportif et patron de RADIO Sport Info (RSI), Martin Camus Mimb et son ami Wilfried Eteki ont passé leur première nuit en cellule. Ils ont été placés en garde à vue après leur audition par les fins limiers de la police, à la suite d’une plainte déposée par leur victime, Malicka Bayemi. Ils seront présentés au procureur de la république ce jour, a-t-on appris.

Leur incarcération intervient également après une conférence de presse du collectif des avocats de Malicka Bayemi, dont la nudité a fait le tour de la toile dans une Sextape tournée dans le bureau du journaliste sportif. Après moult tergiversations, le parquet a enfin donné une date pour l’ouverture du procès. Ce sera le 22 juillet. Ça pris autant de temps à cause d’un « blocus du parquet » a regretté Me Georgi Massi, membre du collectif de défense de la victime au cours d’une conférence de presse le 13 juillet dernier.

Le collectif des avocats mené par Me Dominique Fousse avait initié une procédure de citation directe, procédure expresse, le parquet a pris du temps pour programmer la date de l’audience nourrissant des soupçons de pression sur le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Douala Bonanjo. Les deux hommes font face à quatre chefs d’accusation : publication obscènes, propagation de fausses nouvelles, proxénétisme et diffamation.

Source : Actu Cameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici