Conclave : L’UEAC en direct de Yaoundé au Cameroun

0
236

L’Union Economique d’Afrique Centrale (UEAC) annonce la tenue de sa 35ème session du Conseil des Ministres, présidé par M. Ousmane Alamine Mey, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire du Cameroun, Président en exercice du Conseil des Ministres de l’UEAC, le lundi 10 août 2020 par visioconférence.

Les Ministres de l’Economie et des Finances des Etats membres de la CEMAC, vont se réunir afin de plancher sur les affaires inscrites à l’ordre du jour, notamment les mesures de relance après Covid-19, le financement de la Communauté, la libre circulation en zone CEMAC et l’itinérance sur les réseaux mobiles de communications électroniques ouverts au public en zone CEMAC.

Sur le plan institutionnel, les travaux de cette 35ème session du Conseil des Ministres porteront également sur l’examen des projets de textes, en l’occurrence l’Acte additionnel portant élection des Députés au suffrage universel indirect, le règlement portant mise en place du Mécanisme d’alerte précoce des déséquilibres macroéconomiques en zone CEMAC et du règlement portant création et fonctionnement de la brigade mixte CEMAC.

Face à la pandémie du Covid-19, le Conseil des Ministres devrait, à l’instar d’autres instances décisionnelles communautaires, décider de mesures fortes pour relancer l’économie de la sous-région tout en adoptant un arsenal règlementaire pour prévenir la survenance de risques et renforcer la résilience de la zone CEMAC.

Pour rappel, le Conseil des Ministres de l’UEAC est un Organe de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), dont la mission principale consiste à établir en commun – entre Etats membres de la Communauté – les conditions d’un développement économique et social harmonieux dans le cadre d’un marché ouvert et d’un environnement juridique approprié.

Sujet majeur : Covid-19

Depuis décembre 2019, le monde est confronté à une grande crise sanitaire du fait de la pandémie du Covid-19 qui n’a épargné aucun pays, créant des bouleversements dans tous les secteurs de la vie, poussant les gouvernements du monde entier à prendre des mesures pour lutter contre ce virus.

La CEMAC n’est pas restée en marge de cette riposte. Alors que juste quelques rares cas de Covid-19 étaient signalés dans la Communauté, les Ministres de la Santé de la CEMAC se sont rencontrés le 12 mars 2020 à Douala pour mettre en place le Plan sous régional de prévention, préparation et riposte face à la pandémie du Coronavirus dans les pays de la CEMAC.

Sur le front de la riposte économique, une session extraordinaire du Programme des Réformes Economiques et Financières de la CEMAC (PREF-CEMAC) s’est tenue le 28 mars 2020 à Brazzaville afin de faire les premières évaluations de l’impact de la pandémie de Coronavirus sur les économies de la CEMAC et définir les mesures de politique économique, monétaire et financière visant à en atténuer l’impact. D’autres rencontres communautaires s’en sont suivies depuis cette date avec pour but ultime de contenir les répercussions de la pandémie de Coronavirus sur les plans économique et social.

Autres sujets, les projets intégrateurs :

  • La sélection du cabinet a été lancée pour l’étude sur le projet d’interconnexion électrique Guinée-Gabon.
  • La mise en œuvre du projet de suspension des frais de roaming en zone CEMAC devrait s’accélérer suite à l’adoption du projet de règlement y relatif par le Conseil des Ministres de l’UEAC.
  • La couverture des besoins de financement du projet d’Université Inter-Etats Cameroun-Congo est devenue effective par la mobilisation des ressources du FODEC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici