Covid-19 : Mandilaris se lance dans la production des masques au Cameroun

0
183

L’entreprise spécialisée dans la confection des uniformes scolaires met à la disposition du public, des muselières capables de protéger pendant deux à trois mois.

Par Cameroon Tribune

Par ces temps où il n’est pas bon de sortir sans masque, ceux qui ont la possibilité d’en fabriquer redoublent d’ingéniosité. Du coup, dans les rues de Yaoundé, l’on voit un peu de tout: tissus pagnes multicolores par-ci, morceaux de vêtement par-là, la mode masquée tire ses origines  dans tout genre d’étoffe, même dans du coton lourd. Bien que tous ces dispositifs cachent le nez et la bouche, on se demande tout de même combien d’entre eux barrent effectivement la voie au Covid-19 ? Face à ce doute qui persiste à l’observation de certains de ces masques, le gouvernement a choisi certaines structures devant fabriquer des muselières de qualité. Mandilaris se trouve dans la « short-list ».

A en croire Jean Donatien Tsanga, responsable adjoint de la confection,

la fabrication des masques est une affaire sérieuse. Les uns et les autres ne devraient pas s’y engager sans en maîtriser les rouages. « On ne produit pas les masques comme de simples vêtements. Nous allons fabriquer des masques à base de tissu et nous y ajouterons une doublure de protection devant empêcher l’entrée du virus. Il ne s’agira pas de simple morceau de tissu teinté comme on le voit un peu partout dans notre cité. Ceux qui en porteront seront à l’abri du Covid-19. C’est une question sanitaire très importante», explique-t-il.

De nombreux masques y sont déjà disponibles. L’entreprise entend mettre sur le marché, près de 10 000 muselières par jour. Le montant à débourser pour une pièce n’a pas encore été arrêté. Les responsables disent attendre l’homologation des prix qui sera faite par les autorités compétentes. Pour ce qui est de la durée de vie des muselières « made by Mandilaris », notre source déclare qu’il ne s’agira pas de ceux à usage unique. Jean Donatien Tsanga ajoute « qu’au-delà d’être confortables, nos masques seront utilisables à plusieurs reprises. Ils sont lavables deux à trois fois et demandent à être repassés par la suite. On peut les garder pendant deux à trois mois. Ils restent toujours efficaces» Les populations pourront s’en procurer à Douala et à Yaoundé tous les jours de la semaine.

Installez l’Appli de Camer-Press pour suivre l’Actualité sur votre Téléphone via ce lien :

https://play.google.com/store/apps/details?id=com.camerpress.app

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici