Gabon : Les salariés de la direction générale des Impôts en grève à Libreville

0
220

Depuis hier 11 novembre 2019, les employés de la DGI font un débrayage illimité pour la deuxième fois depuis janvier, pour réclamer des primes de motivation.

Selon un responsable syndical, les autorités de son pays devraient rapidement trouver une solution car, chaque jour de débrayage qui passe ferait perdre à l’Etat entre 1milliard et demi de FCFA et 2 milliards de FCFA. Or, pour les pouvoirs publics, il s’agit de quelques employés seulement de la DGI, qui sont entrés en grève.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que les salariés de la DGI du Gabon rentrent en grève cette année. En janvier dernier déjà, ils sont entrés en grève le 17 pour « une durée illimitée ». Ils se plaignaient alors d’être excédés par la dégradation de leurs conditions de travail. « Celle-ci durera aussi longtemps que les points contenus dans le cahier des charges ne sont pas satisfaits par les autorités », avaient-ils menacé.

La revendication mise en avant cette fois faisait déjà partie des raisons de la première grève. Par exemple, l’immeuble siège qui a une capacité de 450 personnes est obligé d’accueillir 600 car les agents qui travaillaient à l’immeuble Orchidée ont été chassé faute de paiement de loyer d’une valeur de 800 millions de FCFA.

Les salariés se plaignent également du fait que ceux de leurs collègues affectés en province n’ont plus perçu la prime de logements depuis 22 mois. Et que dire de ces 150 agents, qui n’ont pas encore prêté serment pour pouvoir exercer leur métier ? Cela pourrait ne pas être la faute de la DGI, qui n’a pas reçu de budget de fonctionnement depuis près d’un an.

La chute du cours du pétrole sur le marché international en 2014 n’a pas épargné le Gabon, qui a vu ses recettes baisser considérablement, le plongeant quasiment en crise comme la plupart des pays de la Cemac (communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale). A dire que l’âge d’or est dans le passé avec l’exploitation et l’exportation du pétrole, qui pour porter l’économie de ce petit pays d’Afrique dans le Golfe de Guinée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici