Héros du mondial 90: Après Stephen Tataw, Diego Maradona tire sa révérence

0
295

 L’ ancienne superstar mondiale du football a rendu son dernier soupir chez lui, à Buenos Aires, en Argentine, mercredi 25 novembre 2020.Diego Maradona a succombé à une crise cardiaque, déclenchant une vague d’émotion parmi les amoureux du football

Le génie argentin a perdu le dernier match de sa vie près d’un mois après son 60ème anniversaire. Son décès intervient alors qu’il a entamé une convalescence il y a quelques jours seulement, suite à une opération du cerveau. L’heure est donc à la tristesse d’avoir perdu l’un des ambassadeurs les plus emblématiques du football que le monde ait connu.3 jours de deuil national ont été décrétés en Argentine. Des hommages dans le monde du football et au-delà, ne cessent de se multiplier. Pelé, Platini,Messi,Cristiano Ronaldo,Guardiola,etc,les vedettes du football mondial d’hier et d’aujourd’hui déplorent la mort d’un véritable mythe. Le recueillement est perceptible sur toutes les plateformes médiatiques de la part de ses millions de fans disséminés partout dans le monde.23 ans après sa retraite, El pibe de oro laisse le souvenir ardent d’un footballeur au talent extraordinaire

Grâce à sa technique exceptionnelle, Diego Maradona a construit sa légende à coups de dribbles déroutants, de buts et d’actions inoubliables. Désigné meilleur joueur de l’histoire par la FIFA, instance suprême du football mondial, en 2000,Maradona est également considéré comme le meilleur joueur des coupes du monde par la même institution. Le célèbre numéro 10 argentin avait été le principal artisan du dernier titre de champion du monde remporté par son pays en 1986 au Mexique. Au cours de ce mondial il marque 2 buts incroyables en quart de finale pour éliminer l’Angleterre. L’un de la main, qu’il baptisera «la main de Dieu», l’autre après avoir dribblé pratiquement la moitié de l’équipe adverse en partant de son camp.D’autres exploits, avec le club espagnol du FC Barcelone et le club italien de Naples grandir un peu plus une notoriété mondiale passablement ternie par des frasques en tout genre.

La face sombre de l’idole

Parce que l’humain n’a pas que des forces et des qualités, Diego Maradona a subi les outrages de la vie en grande partie par sa propre initiative. Les nombres cures de désintoxication qui jalonnent la vie du dieu argentin du foot sont le reflet d’une vie tumultueuse où la cocaïne et plusieurs types de drogues l’ont souvent plongé dans la dépression ou des dérapages qui l’ont exposés aux bannissement sportifs suite à des tests antidopages positifs et mêmes à des condamnations judiciaires. Les fréquentations mafieuses du personnages ont aussi contribué à assombrir le héros. Haï par les uns à cause de ses provocations, aimé par les autres pour son talent et sa simplicité, «Dieguito»reste un footballeur admiré, et respecté, même par certains adversaires comme les lions indomptables du Cameroun qui vainquirent en ouverture du mondial 1990,une Argentine, à l’époque, championne du monde et emmenée par un Maradona alors meilleur joueur du monde. Un monde qui n’attend plus que de faire le deuil de l’une de ses plus belles perles sportives avec le désir de le maintenir à jamais dans la mémoire universelle.

  Thomas Olivier Belibi 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici