Union africaine : Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi appelle à la création d’une armée contre le terrorisme

0
252

Abdel Fattah al-Sissi vient de passer le témoin à son homologue sud-africain Matamela Cyril Ramaphosa comme nouveau président en exercice de l’Union africaine.

Le 33e sommet de l’Union africaine s’est officiellement ouvert ce matin à Addis-Abeba en Ethiopie, siège de l’Union avec le passage de témoin entre le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et son successeur, le Sud-Africain Cyril Ramaphosa. Le chef de l’Etat égyptien a appelé à la création d’une armée africaine contre le terrorisme, qui sévit depuis quelques années en Afrique de l’Ouest. Notamment l’Etat islamique vec ses différentes dénominations telles que Aqmi au Mali, Boko Haram dans le nord du Cameroun, du Nigeria, du Sud-Est du Niger et Sud-Ouest du Tchad.

Une quarantaine de chefs d’Etats se sont donné rendez-vous au pays du Premier ministre Abiy Ahmed, Prix nobel de la Paix 2019. Cependant, plusieurs absences ont aussi été remarquées, à l’instar de celle du président camerounais Paul Biya, président en exercice de la Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale), l’absence d’Ali Bongo Ondimba du Gabon, qui se remet peu à peu de sa maladie ou celle de Faure Essozimna Gnassingbé en pleine campagne électorale au Togo. Le fils d’Etienne Gnassingbé Eyadema va briguer un quatrième mandat, dans un contexte de contestation. Car, après la pression de la Cedeao (Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest), qui a exigé la limitation des mandats, le fils d’Eyadema a décidé de tout remettre à plat comme s’il n’avait jamais été président. « La loi n’est pas rétroactive », ne dit-il pas le droit.

Parmi les résolutions prises, le Tchad va accueillir la 37e session ordinaire du Conseil  exécutif de l’Union africaine et la 2e réunion de coordination entre l’Union africaine et les Communautés économiques régionales. Le pays d’Idriss Deby Itno a été également élu, aux côtés du Cameroun, pour le compte de l’Afrique centrale, membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union africaine pour un mandat de 2 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici